Depuis l’été dernier déjà, des articles ont été publiés concernant ce que semblaient être les tendances RH clés de 2019. Maintenant que l’année est belle et bien entamée, quels sont les domaines qui émergent déjà dans les résultats référencés par Google ?

Intelligence artificielle

Des chatbots à la technologie assistée par ordinateur (Computer Assisted Technology – CAT), l’IA a un impact certain sur les RH et figure en bonne place dans tous les ordres du jour : il est toutefois surprenant de constater que, selon une enquête PwC, « seulement 2% des PDG ont introduit des initiatives d’IA de grande envergure et 36% n’ont pas l’intention de poursuivre ces initiatives d’ici trois ans». Cependant, cela ne nous empêche pas de discuter de ce à quoi pourrait ressembler l’avenir de l’emploi, et nous commençons d’ores et déjà à constater un changement dans les conversations machine VS Homme, alors que les entreprises commencent à voir de nouvelles professions se développer à mesure que l’IA évolue. C’est dans cet esprit qu’anticiper les performances et la capacité d’adaptation des collaborateurs aura une réelle importance, grâce à des outils capables d’aider les employeurs tels que les tests DAT Next Generation et Raven’s.

Attention au manque de compétences !

S‘il y a bien une chose que les enquêtes et rapports au sujet de la Révolution industrielle 4.0 ont mis en lumière, c’est le manque de compétences au sein du marché actuel. Alors que le taux de demandeurs d’emploi est à un très haut niveau, certains postes restent vacants depuis plusieurs mois. Et, de façon révélatrice, ce n’est pas uniquement le cas dans des domaines tels que l’ingénierie où les professions évoluent à mesure que la technologie révolutionne les pratiques traditionnelles : un rapport récent  a ainsi souligné que le poste le plus difficile à pourvoir était celui “d’optométriste, les employeurs ayant des difficultés à pourvoir près de 69% des postes”.

Cependant, il est aussi question de la façon dont vous présentez vos compétences sur le papier : environ 85 % des candidats ne pensent pas à inclure la compétence la plus recherchée, à savoir la “capacité d’adaptation”, sur leur CV.  Si nous tenons compte des récents articles, nous entendrons bientôt davantage parler du nombre grandissant et des différents types de compétences recherchées par les employés, ainsi que des mesures que ces derniers et leurs employeurs peuvent prendre afin de s’assurer l’accès aux meilleures formations possibles pour développer ces dernières.

Big Data

Du RGPD aux analyses de profils, le “Big Data” et la façon dont votre entreprise exploite ces données ont une importance. Les évaluations psychométriques sont sans aucun doute un moyen pour les équipes des RH d’utiliser les données de façon à avoir un impact positif sur le processus de recrutement : en aidant à réduire le risque d’un “mauvais recrutement”, en anticipant la réussite future et en réduisant le turnover. Chez TalentLens, nos équipes d’experts vous conseillent et vous accompagnent pour vous aider à exploiter les données avec pertinence et à en tirer les perspectives dont vous avez besoin.

 Génération Z

Retranchés dans la technologie, les membres les plus âgés de la “Génération Z” ont déjà commencé à s’insérer dans le monde du travail. En 2019, nous pouvons espérer de nouveaux débats sur la façon dont les employeurs peuvent soutenir au mieux cette nouvelle main-d’oeuvre (cf le rapport Forbe “11 Tips For Welcoming Generation-Z To The Workforce“11 astuces pour accueillir la Génération Z dans la main-d’oeuvre”). Dotés d’une conscience sociale et culturelle, prêts à apprendre (mais pensez apprentissage digital) et à la recherche d’un équilibre entre vie privée et vie professionnelle… La question semble être : “Votre entreprise est-elle prête pour la Génération Z ?”

 Culture d’entreprise et bien-être

Le bien-être des collaborateurs va sans aucun doute rester un point clé des débats des entreprises en 2019. Un post récent de “Time to Change” sur Twitter a vu 24 % des personnes interrogées affirmer qu’elles pourraient lancer un débat sur la santé mentale au travail. Parallèlement, de nombreuses entreprises sont à la recherche de nouvelles initiatives visant à concilier vie privée et vie
professionnelle : flexibilité, investissement dans des programmes de santé et moyens d’utiliser la technologie pour aider les équipes à s’investir dans leur travail tout en jouissant de leur droit à la déconnexion. Une étude de 2018 a montré que 70 % les employés de bureau internationaux travaillaient en télétravail au minimum une fois par semaine, ce qui représente une part de télétravail plus importante que jamais.

Nous ne sommes qu’en mars !

…mais ces cinq tendances semblent parties pour se maintenir en 2019. La question est de savoir comment votre entreprise va évoluer et s’adapter afin de relever les défis et saisir les opportunités qu’offrent ces nouveaux développements. Pourquoi ne pas contacter notre équipe pour découvrir comment nous pouvons vous soutenir tout au long de l’année à venir ?

 

Vous souhaitez obtenir des conseils de professionnels ? Nous sommes là pour vous conseiller et vous accompagner.